• Maciej Jazwiecki​ - HOMOKOMANDO


    La Pologne est le pays le plus homophobe de l’UE et l’un des pires d’Europe (selon le rapport ILGA-Europe, il se classe 43 sur 49). En matière de droits des LGBT+, la Pologne est plus proche de la Russie autoritaire ou de la Biélorussie que des pays démocratiques. L’année dernière, les autorités locales d’un tiers de la Pologne ont créé des zones sans LGBT, et le président polonais Andrzej Duda a qualifié les LGBT+ lors d’un discours public de « une idéologie dangereuse, plus dangereuse que le communisme ».
    Ces événements et d’autres de l’année dernière sont devenus une impulsion pour établir l’"Homokomando" collectif, dont les fondateurs se sont réunis pour lutter pour les droits des personnes LGBT+.
    Les militants ont ironiquement utilisé le nom, la hiérarchie (homogénéral, homo-soldat) et les symboles (drapeaux, fanfares) se référant aux groupes paramilitaires. Pour cette raison, certains pro-gouvernementaux, les journalistes de droite ont appelé le groupe « Gay hit squads » mais le groupe veut plutôt être capables de se défendre et de défendre les autres plutôt que d’attaquer physiquement leurs adversaires.
    Les membres d’Homokomando participent activement aux manifestations antigouvernementales, organisent événements et campagnes sociales. Ils se rencontrent aussi régulièrement lors d’entraînements et de sports événements (course à obstacles, paintball). Le collectif compte déjà plusieurs dizaines de membres dans 3 villes, et leur nombre continue de croître malgré les coups et les menaces.

     

     

    Poland is the most homophobic country in the EU and one of the worst in Europe (according to ILGA Europe report, it ranks 43 out of 49). In terms of the rights of LGBT +, Poland is closer to authoritarian Russia or Belarus than to democratic countries. Last year, local authorities in one third of Poland established LGBT-free zones, and the President of Poland Andrzej Duda described LGBT+ during a public speech as „a dangerous ideology, more dangerous than communism”. These and other events of last year became an impulse to establish the «Homokomando» collective, whose founders have come together to fight for rights of LGBT + people. Activists ironically used the name, hierarchy (homogeneral, homo-soldier) and symbols (flags, bands) referring to paramilitary groups. For this reason, some pro-government, right-wing journalists called the group „Gay hit squads” but the group rather want to be
    able to defend themselves and others than physically attacks their opponents.
    Homokomando members take an active part in anti-government protests, organize happenings and social campaigns. They also regularly meet at trainings and sports events (Obstacle racing, paintball). The collective already has several dozen members in 3 cities, and their number is still growing despite beatings and threats.

     

     

    www.maciekjazwiecki.com 

    Maciej Jazwiecki - Homokomando
    Maciej Jazwiecki - Homokomando
    Maciej Jazwiecki - Homokomando
    Maciej Jazwiecki - Homokomando
    Maciej Jazwiecki - Homokomando
    Maciej Jazwiecki - Homokomando
×
Les données recueillies dans le formulaire de contact sont destinées à la société PixWays S.A.S, afin de pouvoir vous répondre. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, de limitation du traitement, à la portabilité de vos données ainsi que du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle et d’un droit de décider du sort de vos données personnelles après votre décès. Pour exercer ces droits, vous pouvez nous contacter à l’adresse "info@pixways.com".